RESERVER VOTRE SEANCE

La Cage aux Fauves, studio photo au collodion humide

POURQUOI LA CAGE AUX FAUVES ?

95 millions de photos sont postées au quotidien sur instagram et votre image dans tout cela ?
A l'ère du selfie vite fait, vite oublié, le photographe capture la vraie image de soi ; Celle qui vous fait grandir, qui vous met en confiance, qui vous raconte et qui vous observe, celle dont on se souvient, celle que vous transmettrez. C'est dans cet état d'esprit que les premiers photographes, succédant aux artistes peintres oeuvraient. Daguerréotype, ambrotype, ferrotype d'antan, ont traversé les époques et ont toujours la côte sur les marchés de l'art, car ce sont aussi de beaux objets.

Aujourd'hui, autant de photos sont prises toutes les deux minutes que durant tout le 19ème siècle!

Où est la perle rare ? Quelle image de vous, voulez-vous garder ?

Le 19ème siècle c'est l'univers de "La Cage Aux Fauves". Dans notre studio hors du temps, vous prenez le temps, d'être ... Le collodion humide, très peu sensible à la lumière, vous oblige à tenir une pose de 15 secondes, (en 1850 c'était 2 minutes!). C'est toute la profondeur de votre regard qui va s'exprimer dans ce laps de temps. La photographie au collodion est le meilleur moyen pour représenter le visage dans cet instant fugitif où il apparait en quelque sorte transparent et laisse voir l'âme à nu. Lorsque le visage reflète une pensée, un sentiment ou une sensation, il laisse tomber le masque par lequel il se defend et oublie de jouer un personnage.

 

 

LA PHOTO AU COLLODION HUMIDE

Ce procédé vient juste après l'invention de la photographie par Niepce en 1822 et développé par Daguerre en 1838.

Au "Daguerréotype" succède le premier procédé négatif sur plaque de verre; le collodion humide qui est inventé par Gustave Legray en 1851.

 

LA CAGE AUX FAUVES utilise la même recette que Gustave Legray et le même matériel que les Nadar qui ont rendu célèbre ce procédé en immortalisant leurs illustres contemporains.

 

Depuis plus de 160 ans, les gestes et la chimie sont inchangés : Il s'agit de recouvrir une plaque de verre de collodion humide qui agit comme une sorte de gélatine. La plaque recouverte est ensuite plongée  dans un bain de nitrate d'argent et devient le support de la photographie.

 

C'est donc une expérience authentique de photographie à l'ancienne qui vous est proposée dans le studio LA CAGE AUX FAUVES à Paris, Montmartre, métro Pigalle.

 

 

Plus de portraits ! Visitez le compte Instagram de LA CAGE AUX FAUVES